Search Results For “robinet”

Industrie du diamant en 2015 : perspectives de croissance et défis à court terme

Le 8 décembre 2015, le cabinet de conseil Bain & Company a publié un rapport global annuel (en anglais), intitulé « The Global Diamond Industry 2015: Growth perspectives amid short-term challenges ». Une étude très approfondie sur le diamant et toujours très attendue par les investisseurs. Nous vous en présentons une synthèse.

Quelques mots sur le rapport

Le cinquième rapport annuel sur l’industrie mondiale du diamant a été établi par le Centre mondial du diamant d’Anvers (AWDC) et le cabinet de conseil en stratégie et management Bain & Company. Ce rapport très renseigné permet de dégager les grandes tendances de l’industrie du diamant, pour chaque étape de mise en valeur du diamant, et de définir les perspectives du marché.

Baisse des prix du diamant en dollar

C’est le fait le plus marquant de l’année 2015 : les prix du diamant en dollar ont baissé pour s’ajuster au marché afin de rester compétitifs avec les autres devises, la majeure partie des clients étant européens, russes, chinois et japonais. Les détaillants ont appliqué la “stratégie du robinet” pour faire baisser artificiellement les prix du diamant et relancer ainsi la demande.

Résumé des autres éléments notables

– En 2014 et au premier semestre de 2015, les revenus au sein de chaque étape de la chaîne de valeur a augmenté de 4% à 8%. La demande a ralenti en Chine et continué de se développer aux États-Unis.

– En Chine, le marché des diamants montés sur bijoux semble connaître quelques turbulences à court terme.

– En 2015, l’industrie du diamant a subi l’effet de la légère baisse de la demande des consommateurs chinois pour les bijoux en diamants, qui avait déjà commencé en 2014.

– Les auteurs du rapport pensent que la remise en circulation régulière de diamants devrait être rétablie dès que le marché intermédiaire et les segments de détail auront épuré leurs stocks excédentaires.

– Au milieu des turbulences de l’industrie et de la pression continue sur le marché, les détaillants sont contraints de réévaluer leurs business model.

– Comme au cours des dernières années, l’industrie fait face à des défis-clés : soutenir la demande à long terme pour les diamants dans les marchés développés, appréhender une nouvelle génération de consommateurs et stimuler la demande avec d’autres supports que les bijoux. Par ailleurs, le risque de circulation sur le marché de diamants synthétiques non déclarés comme tels existe toujours ; il n’y a cependant aucune raison de croire que cela aura un impact considérable sur le marché dans un avenir proche. L’une des principales priorités de l’industrie en 2016 reste une remise en circulation saine et durable du diamant, afin que le segment des intermédiaires qui a baissé en 2014 et 2015 à cause de la baisse de la demande de diamants polis et des stocks excédentaires reste rentable.

Perspectives de croissance malgré un ralentissement économique mondial

Les perspectives à long terme pour le marché du diamant restent positives, la demande devant dépasser l’offre à partir de 2019 selon les estimations du rapport.
Jusque-là, le rapport entre offre et demande de diamant brut était relativement équilibrée.
Le rapport BAIN & COMPANY prévoit que la demande pour les diamants bruts se remette lentement de la crise macro-économique récente pour revenir à une trajectoire de croissance à long terme d’environ 3% à 4% par an en moyenne, en se fondant sur ​​des fondamentaux solides aux Etats-Unis et la croissance continue de la classe moyenne en Inde et la Chine. L’offre en diamants bruts en termes de valeur devrait diminuer de 1% à 2% par an jusqu’en 2030.

Production de diamants bruts jusqu'en 2030 (c) Bain & Company

Production de diamants bruts jusqu’en 2030 (c) Bain & Company

Voir le rapport complet de Bain & Company (en anglais)