Actualité du diamant en juin

Au coeur de l’actualité du diamant au mois de juin : l’importance des diamants certifiés pour éviter de cautionner le trafic de diamants du sang, le diamant charme les jeunes américains et des possibilités d’usage du diamant de synthèse.

L’incidence du cours de l’or ou du diamant sur les guerres africaines

Paul Seabright explique la corrélation évidente entre l’activité minière et les conflits en Afrique. Dans sa chronique (relayée en partie sur le journal Le Monde), l’économiste se base sur l’étude « This Mine is Mine ! How Minerals Fuel Conflicts in Africa » publiée par trois chercheurs français et un chercheur suisse dans l’American Economic Review.
Il explique notamment que si la corrélation entre l’activité minière et les conflits est frappante, l’influence des fluctuations de prix l’est tout autant.

D’où l’importance d’acheter des diamants dont la traçabilité est garantie. Les diamants d’investissement certifiés par des laboratoires renommées comme l’I.G.I. respectent le processus de Kimberley. Ce système de certification vise à empêcher la circulation des “diamants du sang” issus des guerres africaines.

Le premier conseil pour éviter de cautionner le trafic de diamants issus des guerres africaines et bien entendu de ne jamais passer par des particuliers, que ce soit via Facebook ou l’application WhatsApp. Si les réseaux sociaux constituent la seule vitrine du vendeur, il y a de très fortes raisons de se méfier sur la provenance des diamants, sans parler du risque de se faire arnaquer…

Le diamant séduit les jeunes Outre Atlantique

Le géant du diamant De Beers a semble-t-il réussi son pari difficile de séduire les “millenials”. Le symbole “d’amour éternel” a conquis la jeune génération née avec internet dans les années 90 allant même jusqu’à doper les ventes en 2016, relaie Libération.

Avec une hausse de 4,4%, la demande américaine représentait la moitié de la demande mondiale (soit 40 milliards de dollars) en 2016. Le slogan «Real is rare, real is a diamond» a atteint sa cible !

Diamant de synthèse dans la science

“Peu chers et très robustes, des capteurs magnétiques en diamant sont amenés à remplacer dans un avenir proche les électrocardiographes et électro-encéphalogrammes classiques” pour des diagnostics médicaux (source : clubic.com). Sciencepost.fr évoque la possibilité de produire un jour des ordinateurs quantiques en série, avec le diamant comme matériau de base.

En termes d’investissement en revanche, rien ne vaut le diamant naturel, dont les prix sont établis dans le Rapaport. Pour offrir un diamant à sa fiancée en revanche, le choix du diamant synthétique se discute !

Comments are closed.