Actualité du diamant – mai 2017

La production de diamants brut bat actuellement son plein pour atteindre un pic et décroître jusqu’en 2030. Perspective de hausse de prix du diamant en vue, c’est le bon moment pour investir !
Dans l’actu du diamant au mois de mai aussi, des découvertes miraculeuses, au Lesotho (encore), dans le Crater of Diamonds State Park en Arkansas (encore aussi !), dans une brocante et aux enchères, avec une vente record pour des diamants d’exception. Preuves s’il en fallait que le diamant fait toujours rêver, mais attention, tous les diamants ne sont pas de bons diamants d’investissement !

Hausse de la production mondiale de diamants en 2017

“En 2017, la production mondiale de diamants devrait être d’environ 142,3 millions de carats pour une valeur de 15,6 milliards $”, relate l’Agence Ecofin soit une hausse de 11,5% en termes de carats par rapport à 2016. Reste à savoir quelle sera la demande pour voir comment les prix vont s’orienter d’ici la fin de l’année !

D’après Bain & Company qui publie régulièrement des rapports très complets sur l’industrie du diamant, “Il y a des signes de reprise dans le marché mondial (toujours volatil) des diamants”. Selon l’agence, les ventes de diamants bruts ont augmenté de 20% en 2016. La production devrait quant à elle atteindre un sommet en 2019. L’offre de nouveaux diamants commencera à baisser, de 1 à 2% par an, jusqu’en 2030.
Les mines, actuellement au maximum de leur production, devraient fermer d’ici. Les diamants eux, vont continuer de briller, et leur prix aussi…

Enchères : record atteint pour des boucles d’oreilles en diamants

57 millions de dollars, soit 51 millions d’euros, c’est le record de vente absolu pour une paire de boucles d’oreilles en diamants, un rose et un bleu, à la maison de ventes Sotheby’s. L’«Artémis Pink» et l’«Apollo Blue» sont des diamants chimiquement purs et parmi les plus gros de leur catégorie. A la base montés sur bague, ils ont tous deux trouvé un acquéreur unique, un enchérisseur chinois (source Libération). Gageons que les bijoux resteront bien à l’abri d’un coffre pour éviter les convoitises !

On n’en finit plus avec les diamants d’exception : c’est une “Légende” qui sera mise aux enchères de Christie’s, puisqu’il s’agit de La Légende, un diamant blanc de 92 carats, sans aucune impureté, “le plus gros diamant jamais mis aux enchères”.

Nous rappelons à ce sujet qu’un bon diamant d’investissement doit avoir de très bonnes caractéristiques, mais il ne doit pas être trop exceptionnel non plus. Un diamant qui conjugue plusieurs caractéristiques excellentes à la fois rentre dans la catégorie des diamants rares, donc dans une catégorie à part, atypique, réservée à une clientèle particulière très fortunée…

Les plus gros diamants sont au Lesotho

Le 23 mai, l’Agence Ecofin nous informe qu’un diamant de 98,42 carats, d’une blancheur exceptionnelle (type II), a été découvert dans la mine Letšeng, au Lesotho (au sud est de l’Afrique). Cette découverte fait suite à celles d’un diamant de 80 carats début mai et d’un diamant de 114 carats début avril, dans la même mine. “Letšeng est connue pour sa capacité à produire des diamants blancs de qualité exceptionnelle, de grosses tailles”. Une découverte qui devrait attirer de nombreux prospecteurs dans le coin !

Encore une découverte au Crater of Diamonds State Park !

Après un diamant de 7,44 carats découvert par un ado dans le Crater of Diamonds State Park en mars dernier, c’est une américaine de 25 ans qui est tombée sur une gemme de 2,65 carats, le jour de son anniversaire. Et la chanceuse n’a mis que 10 minutes à la trouver ! Situé sur un volcan éteint, le Crater of Diamonds State Park est le seul gisement diamantifère au monde ouvert au public.

Le bijou fantaisie était un diamant de 26 carats

Dans les brocantes aussi il est encore possible de faire de formidables découvertes. L’achat remonte certes à 30 ans, mais l’évaluation du “bijou fantaisie” vient de se faire. La pierre sertie sur la bague que cette Anglaise avait dégoté pour 10 £ à l’époque sur une brocante est un diamant de 26 carats. La pierre va être revendue “aux enchères chez Sotheby’s à Londres pour un prix estimé entre 250 000 et 350 000 livres (jusqu’à 405 000 euros)”. 35 000 fois la mise de départ ! L’heureuse propriétaire a bien fait de demander l’avis d’un joaillier, même 30 ans après…

 

Comments are closed.