Actualité du diamant – avril 2017

Dans l’actualité du diamant ce mois-ci, il a été question de découvertes fabuleuses, de pierres d’exception avec la vente aux enchères du Pink Star et du diamant d’investissement, avec de nouvelles mises en garde et nos conseils.

Diamants d’exception : le Pink Star

Le 4 avril dernier, le Pink Star, le plus gros diamant rose vif du monde de 59,60 carats, a été vendu aux enchères de Sotheby’s à Hong Kong pour 71,2 millions de dollars, un record. “Le diamant de 59,60 carats est le plus grand diamant de sa catégorie jamais certifié par l’Institut américain de gemmologie (GIA)”, précise Romandie.com.
Réservés à un public fortuné, les diamants tels que le Pink Star et autre Oppenheimer Blue sont trop exceptionnels pour de l’investissement et relèvent plus de l’achat passion.

Une découverte à 400 000 euros

Dans la précédente édition, nous vous racontions l’histoire de cet adolescent qui avait trouvé un diamant de 7,44 carats dans l’Arkansas. Cette trouvaille merveilleuse pourrait lui rapporter 400 000 euros selon l’Express ! Un diamant de 8,5 carats estimé à 462 000 euros avait déjà été retrouvé dans le même parc. Une belle publicité pour la “poule au diamants” qu’est devenu le parc “Crater of Diamonds” ! De son côté, le diamant de 709 carats découvert par un pasteur en Sierra Leone sera vendu aux enchères, mais la vente a été repoussée au 11 mai, “en raison de la faiblesse des offres reçues”.

Faits divers insolite

A propos de poule, une anglaise a découvert en croquant dans un oeuf dur… un diamant ! Il s’agit certes probablement d’un diamant synthétique, un zircone, souvent utilisé en bijouterie, mais c’est plutôt une bonne surprise pour Sally, à quelques jours de son mariage. La poule pondeuse de diamant aurait probablement picoré la gemme avant la ponte.

Sciences : le diamant à toute épreuve

Outre sa dureté exceptionnelle, le diamant possède des propriétés optiques très prisées, comme la capacité à réfracter un faisceau de lumière en un décomposé monochromatique. C’est aussi un bon isolant électrique et un meilleur conducteur de chaleur que le cuivre. Récemment, le projet ProME3ThE2US2 a mis au point un nouveau concept permettant de convertir efficacement les rayons solaires en énergie électrique, grâce au diamant.

Du diamant noir est utilisé (dans l’électrode de la cathode) pour sa résistance à de fortes températures. De plus, le matériau – auquel ont été ajoutées des impuretés pour en améliorer les performances – “émet efficacement des électrons tout en absorbant des photons à des températures de 1 000°C”. Les détails sur techno-science.net.

Autre prouesse de la science, “faire pousser” des diamants en laboratoire est désormais possible ! Vendus 30 à 50% moins chers que les diamants naturels, ces diamants de synthèse sont fabriqués à partir d’éclats de vrais diamants. Rien à voir évidemment avec le diamant d’investissement, même si la structure cristalline est identique.

Diamant d’investissement : comment faire la part des choses ?

De nouvelles mises en garde ont été émises en mars par les autorités financières françaises et belges (la FSMA) contre de nouvelles arnaques au diamant d’investissement. Des sociétés frauduleuses profitent du succès de sociétés honnêtes, utilisant le même business model, allant jusqu’à copier la structure de leur site dans les moindres détails.

En mars, Capital a consacré un article à ce sujet, incitant à se méfier des promesses de rendements faramineux de l’ordre de 8% et des plateformes qui vendent du diamant sans possibilité de revente ou de rachat.

 

Comments are closed.