Comment mesure-t-on la blancheur d’un diamant ?

Echelle de couleur des diamants

Echelle de couleur des diamants

La couleur est primordiale pour déterminer la valeur d’un diamant. Les diamants blancs sont les plus recherchés en termes d’investissement. Plus un diamant est blanc, mieux c’est. Nous vous expliquons comment se mesure la blancheur d’un diamant.

La couleur des diamants

Au niveau de la couleur, les diamants sont classés en deux catégories : les diamants blancs, de la série Cape (anciennement jager) qui comptent pour 90% des diamants gemme, et les diamants de couleur particulière, dits « fancy ».
Nous nous intéressons aux diamants blancs, couleur la plus recherchée par les investisseurs, les diamants de couleur étant trop particuliers, dont le prix peut être soumis à une forte volatilité et plutôt réservés à une clientèle très fortunée.
Les diamants blancs sont eux-mêmes subdivisés en plusieurs catégories, sur une échelle allant de D (pour des diamants parfaitement incolores) à Z (diamants légèrement teintés de jaune).

L’échelle de graduation utilisée

Seuls les plus grands laboratoires de certification tels le G.I.A., l’I.G.I. ou le H.R.D. sont habilités à déterminer de façon très stricte et professionnelle la couleur d’un diamant.
Le laboratoire G.I.A. (à gauche) utilise une échelle de graduation alphabétique (de D à Z) et le laboratoire H.R.D. (à droite) une échelle de définitions de couleurs.
D : Exceptional white +
E : Exceptional white
F : Rare white +
G : Rare white
H : White
I-J : Slightly tinted white
K-L : Tinted white
M-Z : Tinted colour

La méthode utilisée par les professionnels

Pour les diamants de série Cape, la méthode des laboratoires consiste à comparer le diamant avec des pierres « étalon » colorées (pour les graduations de D à Z). Ce procédé permet de déterminer avec exactitude la couleur d’un diamant.

Ces pierres de référence sont soit de véritables diamants ou des diamants de synthèse (pierres en cubic zirconium). Elles sont moins chères mais il faut remplacer régulièrement car elles ont tendance à se teinter légèrement avec le temps.

On dépose la pierre sur un fond blanc, la colette vers le haut et on procède à la comparaison. L’expertise est très délicate car les nuances sont vraiment très subtiles et nécessite parfois une vérification par plusieurs personnes lorsqu’une couleur est à cheval sur deux graduations.

La méthode amateur

Un carton blanc peut aussi être utilisé pour déterminer la couleur d’un diamant, mais c’est une méthode moins précise qui ne permet de déterminer que les grands groupes D à F. On pose le diamant colette au-dessus sur un carton de couleur blanche, non fluorescent, à la lumière du jour. Puis on compare la couleur du diamant avec les différentes graduations du carton.

Comments are closed.