Les grandes mines de diamants du Canada : Ekati et Diavik

Le Canada était loin d’être un important pays producteur de diamants. Ce n’est qu’au cours de ces dernières années, que le pays est devenu le troisième producteur de diamants le plus important au monde.

L’exploitation de la mine d’Ekati

a démarré en 1998  et se situe dans les Territoires du Nord-Ouest du Canada. Il s’agissait du premier gisement de diamants important trouvé au Canada et se situe juste au nord du lac du Gras, à 316 km (196 miles) au nord est de Yellowknife. Ekati en indien signifie ‘caribou fat’, symbole de la richesse.  Ekati appartient à la joint-venture de Dominion Diamond Corporation et des géologues qui ont découvert pour la première fois les cheminées de kimberlite dans cette zone, Chuck Fipke et Stewart Blusson.

Ces derniers ont découvert la première cheminée de kimberlite en 1985 à Point Lake, ce qui a déclenché une des plus grandes ruées de l’histoire de l’exploitation minière. Le soutien du groupe BHP permettra à la mine d’ouvrir en octobre 1998 et les ventes débuteront en tout début de l’année 1999 à Anvers. Il y a 121 cheminées de kimberlite sur le site. Les deux premières cheminées à avoir été exploitées sont celles de Koala et Panda. La mine comprend une piste d’atterrissage pour un boeing 737, ce dernier est utilisé durant les mois les plus chauds. De mi-janvier à mi-avril, une route de glace est utilisée pour transporter les pierres brutes hors des mines.

En 2009, la mine avait produit 40 millions de carats de six sites  à ciel ouvert. En novembre 2012, Harry Winston Diamond Corporation (actuellement Dominion Diamond Corporation) acheta Eraki au prix de 500 millions de dollars.

La mine de Diavik, située également dans les Territoires du Nord-Ouest, fut découverte en 1993. L’exploitation de diamants commença en 2003. Elle est située à 30 kms (19 miles) au sud-est d’Ekati. Cette mine appartient à une joint venture, la Dominion Diamond Corporation et une succursale du groupe Rio Tinto, Diavik Diamond Mines, Inc. Il est  prévu que cette mine reste ouverte jusqu’en 2020. En 2010, la mine a commencé l’exploitation minière souterraine et en Septembre 2012, toutes les activités minières à Diabik étaient souterraines.

Comments are closed.