Actualité du diamant – Mai 2018

Festivités et coup de tonnerre sont les deux mots pour qualifier ce mois de mai ! Si le Festival de Cannes est l’occasion de voir les plus belles pièces des joailliers, comme tous les ans, le mariage de Meghan et Harry a été un moment unique pour admirer une très belle tiare. Le tremblement de terre quant à lui vient de l’autre côté de l’Atlantique ….

Des diamants synthétiques chez De Beers !

C’est un véritable séisme qu’a provoqué l’annonce de la maison De Beers : le premier producteur mondial de diamants vient d’annoncer qu’il se lance dans la vente de diamants synthétiques. Si l’on savait que cette grande maison savait produire ces pierres, elle avait toujours refusé de les vendre en faisant référence à son nom. C’est maintenant chose faite pour 800 dollars le carat.
Ces diamants synthétiques sont de plus en plus demandés par les consommateurs et petit à petit, la production augmente pour atteindre 2 à 3% de la production mondiale. Les produits de la maison De Beers seront vendus aux Etats-Unis sous une nouvelle marque

 

Un musée à Anvers

Anvers s’affirme encore comme la capitale mondiale du diamant avec l’ouverture d’un nouveau musée consacré à la pierre précieuse. Les concepteurs du musée DIVA ont misé sur l’interactivité avec Jérôme, majordome virtuel qui accompagne les visiteurs. Plusieurs salles permettent de mieux connaître l’histoire du diamant mais aussi pour se retrouver au sein d’un coffre reconstitué. Plus de 600 objets sont exposés et on peut finir sa visite en achetant des bijoux de Belga.

La plate forme Tracr pour suivre la trace des diamants

Encore une nouveauté pour le groupe De Beers qui propose de suivre le parcours de diamant grâce à un sentier numérique « immuable et sécurisé ». La plate forme Tracr donne une information et une assurance de traçabilité qui était jusque là impossible. Cette méthode permet d’assurer que « les diamants sont naturels et libres de conflits ». De Beers met fin avec cette plate forme aux accusations de « diamants de sang » ou « diamants de conflits ».

Parce que le diamant fait rêver …

Des événements mondiaux ont mis les diamants à l’honneur. Tout d’abord, le festival de Cannes et ses fameuses marches qui ont vu défiler des parures d’exception comme Laetitia Casta avec un collier Rosée serti d’un diamant coussin de 10 carats . Mais cette année, les grandes maisons avaient proposé des pierres aux couleurs étonnantes et inédites. Une bonne édition pour les diamants !

 

Mais évidemment, le monde entier avait les yeux braqués sur la mariée de l’année : Meghan Markle et ses bijoux lors de son mariage avec le Prince Harry. C’est une tiare ayant appartenu à la Reine Mary qui retenait le voile de la mariée.  Le bandeau en diamant a été réalisé en 1932 mais la broche centrale date de 1893. Il est formé de 11 sections entrelacées d’ovales et ornées de diamants de grande et de petite taille. Pour finir sa tenue princière, la mariée avait choisi des boucles d’oreilles et un bracelet, composés de diamants, de la maison Cartier. Rappelons que la bague de fiançailles est constitué aussi de diamant avec une belle pierre venant du Botswana et deux autres pièces appartenant à la Princesse Diana.

 

Comments are closed.