Actualité du diamant – Mars 2018

Des découvertes de diamants… mais aussi des découvertes autour du diamant. Ces dernières semaines, la pierre a fait parler d’elle en centaines de carats autour de plusieurs joyaux de taille exceptionnelle découverts en Afrique australe. Mais aussi parce que le diamant a permis de mieux comprendre comment était formé le manteau terrestre, en remontant glace et minéral.

Au-delà de ces découvertes, les prochains mois s’annoncent aussi important pour le marché du diamant : selon les experts, 2018 s’annonce « comme une année de retournement de tendance pour le diamant ». Dans un contexte de baisse de l’offre, le prix du diamant devait augmenter dès 2019.

Ces diamants des profondeurs qui révèlent des secrets

Les diamants se forment à des dizaines, voire des centaines de kilomètres sous la terre, dans des conditions extrêmes qui contribuent à en faire des joyaux rares et précieux. Ces conditions font régulièrement l’objet de nouvelles explications pédagogiques, tant elles peuvent encore susciter la fascination. Une planète vestige d’une étoile morte serait ainsi entièrement « constituée de carbone cristallisé, donc de diamant ».

En mars, les principes même de la formation du diamant ont aussi permis de remonter de la « glace chaude » des profondeurs de la terre. Cette glace d’un type nouveau, contenue dans certains diamants, prouverait la présence d’eau dans le manteau inférieur de la terre. D’autres diamants ont aussi permis la découverte d’un minéral jamais trouvé en surface, mais qui serait très abondant dans le sous-sol profond. Les pérovskites découvertes dans un diamant constituent le 4e minéral le plus abondant sur la planète… et qui reste pourtant confiné sous terre, à des profondeurs inatteignables. « Le seul moyen de garder stable ce minéral à la surface de la terre est lorsqu’il est emprisonné dans un contenant rigide, comme un diamant ».

Non seulement les diamants sont des pièces fascinantes, mais en plus ils révèlent des secrets qui le sont tout autant !

Quelques rappels utiles pour bien comprendre la formation du diamant :

En Afrique australe, un nouveau diamant exceptionnel

Début mars, la compagnie minière Gem Diamonds a annoncé avoir extrait son sixième diamant de plus de 100 carats depuis le début de l’année 2018. Et c’est d’ailleurs une belle pièce que la compagnie a trouvé au Lesotho, en Afrique australe : une pierre de 152 carats, « de couleur blanche exceptionnelle et de type IIa ». En janvier dans la même mine, Gem Diamonds avait déjà mis au jour un exceptionnel diamant de 910 carats, considéré « comme le 5e plus gros diamant de qualité gemme jamais découvert ». Quelques jours plus tard, le 12 mars, la pierre de 910 carats surnommée « The Lesotho legend » a d’ailleurs été vendue à Anvers pour un montant de 40 millions de dollars

En mai, un autre diamant d’exception sera mis en vente : il s’agit d’un diamant bleu historique, offert à la reine d’Espagne en 1715 et estimé entre 3,7 et 5,3 millions de dollars. Il pèse 6,16 carats et a été extrait dans les mines de Golconde, en Inde. De quoi faire rêver, et pourtant, la vente aux enchères de diamants historiques est bien éloignée de l’achat de diamants d’investissement. Il existe d’autres moyens plus simples et plus intéressants pour le particulier !

En savoir plus : sur quels critères sont triés les diamants dédiés à l’investissement ?

Comments are closed.