Bilan et perspectives du marché du diamant – 2017

Le 7e rapport de l’Antwerp World Diamond Centre (AWDC) et Bain & Company fait le bilan de l’offre et de la demande annuelles en diamant. En dépit des défis auxquels doit s’adapter l’industrie, les perspectives sont positives à long terme, notamment grâce à un marché très régulé.

La production de diamants bruts en hausse

En 2016, les ventes de diamants bruts ont augmenté de 20% par rapport à 2015. Les sociétés minières ont diminué les prix bruts et pu écouler leurs stocks de 2015, permettant ainsi aux intermédiaires (tailleurs, polisseurs) d’acheter plus de diamants.

Ventes stables des diamants montés sur bijoux

Les États-Unis restent le plus grand marché mondial des bijoux en diamants. Après plusieurs années de croissance constante, les ventes ont pratiquement stagné en 2016 aux États-Unis et affiché une baisse en Chine et en Inde.

Perspectives à court et à moyen terme

Les perspectives pour 2017 sont stables, quel que soit le segment de la chaîne de valeur. Les ventes au détail envoient des signaux positifs sur les principaux marchés des États-Unis, de la Chine et de l’Inde. Les prix des diamants bruts ont augmenté et les prix des diamants polis ont baissé, exerçant une pression sur les entreprises intermédiaires de taille et de polissage.

Les perspectives à moyen terme sont stables. Si l’on se fie aux années précédentes, les prix des diamants bruts devraient continuer d’être soutenus. Une campagne de marketing à grande échelle pour stimuler la demande  demeure un impératif pour l’industrie. Les fondamentaux macroéconomiques à moyen et long termes semblent suffisamment solides pour accompagner la demande.

Perspectives positives à long terme

Les prévisions de l’offre et de la demande établies jusqu’en 2030 tiennent compte des changements récents dans les minières, des sources d’approvisionnement potentielles et des changements attendus dans les principales mesures macroéconomiques.

Les perspectives du marché du diamant à long terme sont positives. Le rapport table sur une croissance annuelle de la demande de diamants bruts de 1 à 4%, sur la base de solides fondamentaux aux États-Unis, de la croissance continue de la classe moyenne en Chine et en Inde et du désir grandissant des consommateurs pour les bijoux en diamants.

Selon les estimations de l’AWDC et de Bain & Company, l’offre et la demande en diamants devraient croître de façon constante jusqu’en 2030. Que les prévisions soient à la hausse ou réalistes, la demande sera toujours supérieure à l’offre ce qui maintiendra les prix en hausse constante.

offre demande diamants 2030

Perspectives de l’offre et de la demande en diamants jusqu’en 2030 (c) Bain & Company

Lire le rapport dans son intégralité.

Comments are closed.